AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ecrit par accrocdeslivres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Dim 8 Mar - 21:35

Rooted-memories a écrit:
Nan mais c'est fou ! Comment tu fais pour ecrire tout cela, de maniere si fluide, si intriguante ?
A chaque fois du suspense, de nouveaux personnages, les choses qui s'imbriquent les unes dans les autres sans le moindre probleme. Quand enfin le fil de l'histoire repondaiit enfin a mes questions..d'autres viennent a se poser. Qui est ce garcon aux yeux verts et bleus ? Et cette maison hantee ? Et sa pauvre soeur jumelle qui, a son tour, se trouve delaissee..ce lycee et ces gens paissant tous etre tres mysterieux..nan mais c'est une histoire de fous. Je kiffe. mdr nan mais serieux, tu peux pas laisser tes lecteurs en plan comme ca lol ! Genial. BRAVO. Jsuis une de tes plus grandes admiratrices mdrrr

mdr, faut pas exagérer qd mm. mais merci c'est gentil ^^ et ac la suite c'est de pire en pire surtout point de vue frustration...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Lun 9 Mar - 0:22

je dis que je ne mettrais plus de chapitres de mon histoire et qu'est-ce que je fais juste après ?? et bien j'en mets un... a peine l'esprit de contradiction moi... bon je suis une fille alors on va dire que je suis pardonnée pour ça mais au moins vous pouvez lire la suite. mais je ne pourrais pas tout mettre parce que c'est vraiment mais vraiment tres tres long.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Jeu 19 Mar - 19:55

je retire les chapitres, en plus ils ne sont plus à jour...


Dernière édition par accrocdeslivres le Jeu 16 Juil - 22:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Jeu 19 Mar - 19:56

je retire les chapitres, en plus ils ne sont plus à jour...


Dernière édition par accrocdeslivres le Jeu 16 Juil - 22:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Jeu 19 Mar - 21:03

que d'aventures ! (L) De plus en plus interessant, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Sam 21 Mar - 21:11

Merciii pour la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Sam 4 Avr - 13:49

Bon, pour commencer, je tiens à dire que ce sont des remarques personnelles et qu'elles sont toutes contestables, que je semble très critique mais que je suis très mauvaise autocritique, même très nulle en cette matière.
Voilà, c'est dit, maintenant, je vais vous parler du contenant, puisque j'ai l'impression que vous parlez tous du contenu dans vos commentaires. J'avoue ne pas être allée plus loin que l'extrait du premier chapitre et une dizaine de lignes du second, alors je ne peux rien dire sur ça, d'où mon commentaire uniquement basé sur l'écriture...

Pour commencer, parlons du prologue : une fille qui se plaint de se détester dès le début c'est pas génial, ça donne un peu envie de lever les yeux au ciel car ça fait un peu cliché de l'adolescente mal dans sa peau.

Ensuite, j'ai relevé plusieurs choses, c'est pas très ordonné, mais voilà ce que j'ai à dire :
- Il y a quelques incohérences : elle parle de 14 années d'ignorance pour dire qu'elle s'y attendait. Aussi, elle dit qu'elle vécut une véritable révélation pour dire que sa vie était "noire" (terme qui d'ailleurs me semble assez maladroit) Bien sûr, pour ce dernier cas, on ne parle pas exactement de la même époque, mais on ne voit pas la différence.
- Au début du chapitre 1, il y a répétition peut-être malvenue du fait que sa vie a basculée quelques jours avant ses 14 ans.
- En français, en général, on ne commence pas les phrases par "et", je le précise même si moi ça ne me gêne pas du tout (faut dire que je suis la première à le faire ^^)
- Des fois il faudrait rassembler les phrases car le texte est trop haché, il manque de fluidité.
- Il y a aussi de l'euphonie à certains moment comme "d'en faire en sorte" ou "Et est-ce" (tout le monde ne fait pas gaffe à ce genre de choses, il est vrai mais j'ai une prof de trad très très pointilleuse sur cette question...)
- Certaines de tes expressions sont maladroites. Tu dis "s'habiller avec" par exemple ? "le goût à la vie" ne me semble pas correct non plus et certaines de tes phrases ont une construction bizarre comme "elles ont également en commun la couleur des yeux, d'un même vert" qui serait peut-être mieux en remplaçant par "ils étaient d'un même vert" la fin, pour enchaîner plus facilement.
- Aussi, pour parler d'enchaînement, l'introduction du dialogue dans le chapitre un est très peu naturelle. On tout d'un coup un dialogue, sans savoir d'où il vient ni à quoi il correspond. Il faudrait sûrement une phrase de liaison, pour reprendre les termes qu'emploient nos profs pour les commentaires composés.
- Et tant que nous en sommes au dialogue, il manque vraiment d'oralité. Tes personnages parlent de façon très peu naturelle, comme dans un livre et c'est très lourd. Peut-être est-ce par ce qu'ils sont différents de nous, mais comme ils ont des voitures et que tout nous fait penser à un monde très similaire au notre mis à part le nom des villes, c'est gênant.
. Aussi, il faudrait que tu utilises autre chose que le verbe dire dans ton premier dialogue, surtout à la fin quand on a "dit ma mère" suivi de "dis-je sarcastiquement"
. Ensuite, j'ai un énorme problème avec le dialogue, c'est que j'ai du mal à savoir qui parle au premier abord. Il faut lire la ligne suivant par exemple pour savoir qui dit quoi. Je parle du "Maman, laisse moi..." suivi du "Enola..." et du "Si justement" où c'est peu clair.
. Ton dialogue est coupé par certaines descriptions ce qui fichent par terre cette tentative de rendre vivant le texte qu'est la dialogue. Il faudrait introduire la réflexion pour ne pas qu'elle face "bloc" entre deux répliques.
. Certains passages dialogués ne me paraissent d'aucune utilité, comme lorsque la mère d'Ambre la réveille et que cette dernière crie qu'elle se lève etc. Si tu veux garder ce passage, je pense qu'il faut passer à l'indirect ou au direct libre. Et, à la première lecture, je n'ai pas compris pourquoi Ambre répond à sa soeur que tout va bien, qu'elle va bien quand Enola lui demande si ça va. J'ai un peu de mal à suivre... De même, Ambre dit "pas la peine de me parler sur ce ton" et je me demande mais quel ton ? Parce qu'on n'a que la ligne de dialogue de sa soeur juste avant et qu'il faut deviner qu'elle lui parle sur un ton spécifique. Évidemment, le "veux-tu" nous l'indique mais c'est trop faible comme information à mon goût.
. Enfin, tu devrais essayer de mettre plus de description dans tes dialogues car on ne sait pas ce qui se passe. On se retrouve soudainement dans la voiture ou la mère est revenue tout d'un coup de la station essence et on n'en a aucune autre indication que ce que l'on en devine du texte. En soit, ce n'est pas un si gros problème mais ça peut gêner les lecteurs qui doivent se concentrer un peu plus pour suivre.
- J'ai eu du mal à cerner le temps d'énonciation. Elle raconte ce qui s'est passé en indiquant clairement qu'elle se situe dans son présent, bien après ces action, ça j'ai compris. Mais le mélange du présent et du passé me semble gênant par certains moments comme quand Ambre dit "tout est parfait" car c'est une réflexion au passé ou encore "7h30 ! Je suis en retard." qui se passe clairement dans le passé.
De plus, il y a un problème avec la concordance des temps lorsque tu passes du passé simple au passé composé dans la même phrase "à l'instant où je sus.... je me suis dit"
- Le passage où tu parles des cheveux n'est pas clair, tu passe "les miens" à "les" puis encore "les" pour embrayer avec "ceux" ce qui embrouille un peu le lecteur, à mon avis.
- Pour finir, il faudrait que tu fasses attention à ton récit car il y a des moments où il verse dans le familier alors qu'il s'était cantonné à un langage plus recherché que le courant.

Bon, voilà, je crois que j'ai tout dit... Si vous avez quelque chose à dire, à contester, allez-y, c'est le but, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Sam 4 Avr - 15:34

oui tout a fait et merci pour tes remarques je n'ai pas encore revu tout mon texte mais je sais qu'il y a des passages qui ne vont pas. Techniquement j'ai fini le 1er tome docn je relis et corrige certains passages. En tout cas merci beaucoup je vais revoir tout ça. pour les dialogues c'est vrai que ça manque de naturel, on me l'a dit aussi et j'ai commencé à faire des changements ms mon texte est assez long et j'ai davantage vu sur la suite que le début. je vais revoir chaque point qui ne vont pas et essayer de faire en sorte à ce que ce soit mieux après. merci en tout cas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Sam 4 Avr - 15:43

Je me doutais bien que la suite devait être différente. C'est un peu obligatoire, vu que plus on écrit plus on progresse et que ce qu'on nous dit on le met en application au fur et à mesure.
En tous cas, bon courage pour la relecture et correction, c'est la partie que je trouve la plus chiante... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Sam 4 Avr - 17:56

je retire les chapitres, en plus ils ne sont plus à jour...


Dernière édition par accrocdeslivres le Jeu 16 Juil - 22:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Dim 5 Avr - 15:06

je retire les chapitres, en plus ils ne sont plus à jour...


Dernière édition par accrocdeslivres le Jeu 16 Juil - 22:37, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Dim 12 Avr - 16:23

Bon, j’avoue n’avoir pas lu grand-chose car ça prend beaucoup de temps. Mais il y a encore pas mal à corriger à mon avis, je n’ai pas vu grande différence, mis à part l’introduction du dialogue, désolée.

Mais si je devais être un tant soit peu exhaustive, ça donnerait :
- "ma vie est noire" sonne toujours bizarre à mon oreille, mais bon...
- "moment-là" : le là n'est pas indispensable, au contraire car on précise bien quel moment c'est, d'où la non-nécessité de mettre ce déictique.
- Pour "disparaît" je marquerais l'antériorité avec un passé composé, plus proche du présent pour conserver la fluidité
- "Je ne le ressentais" c'est un peu maladroit
- "étions obligées " l'imparfait sert bel et bien à la description, mais ici, je trouve que ça ne va pas. "fûmes" passerait mieux à mon avis.
- Je lierais ces deux phrases là "Ce n’est pas la peine d’y rester, trop de souvenirs y sont ancrés." et "Malheureusement pas que des bons." car la deuxième phrase est l'explication de la première.
- "avec peu d’habitationS"
- "A l’instant où je sus" je mettrais du plus que parfait pour bien marquer l'antériorité, là, elle est un peu trop lâche à mon goût et personnellement, ça me gêne.
- « Enfin nous allons y vivre ! Loin de toute l’agitation de la ville » Je ne comprends pas pourquoi on a ce "y" et cette deuxième phrase, enfin, si car le y reprend la campagne mais si on lie les deux phrases, il n'est pas nécessaire et le tout est plus fait moins bizarre, moins inutilement haché.
- "A ce moment" ici, par contre, le "là" serait utile car nous sommes dans le passé et qu'on ne vient pas décrire le moment dont on parle comme précédemment.
- "enjouée de partir" je ne crois pas que l'on dise être enjoués de faire quelque chose, mets plutôt j'étais heureuse de partir, ça fait moins bloquer le lecteur sur cette phrase qui sonne étrange, peu naturelle.
- Il faudrait sûrement développer le "ça" de "et loin de tout ça"
- "Tout comme cette fille joyeuse et pleine de vie que je fus ne sera plus jamais là." que j'avais été ou que j'étais, pour marquer soit une antériorité, soit une description dans le passé. Le passé simple est gênant car il transporte une idée de mouvement, d'action dans le passé, alors qu'ici c'est quelque chose de plus passif, si tu arrives à comprendre ce que je raconte.
- "Et même si je retrouvaiS un jour le goût à la vie" Je suis gênée par le goût à la vie, je n'arrive pas à trouver la raison pourquoi, par contre. Ensuite c'est "je me sentiraiS"
- "Tu es jeune, belle et encore beaucoup de rêves à réaliser " mets plutôt "et tu as encore" sinon il manque un verbe et ta phrase est bancale.
- "En revanche" évoque une contradiction pas une conséquence et le fait qu'Enola soit désavantagée par ce que pense sa soeur est bel et bien une conséquence.
- "Hormis quelques détails" ça sonne bizarre à mon goût, "à quelques détails près" ?
- "C’était le grand jour, le départ. Je laissai tout derrière moi, cette vie, cette maison et j’espérai sincèrement que tout allait changer. " il faudrait continuer la 2e phrase avec de l'imparfait puis enchaîner comme cela est fait avec le passé simple et là, c'est impec ^^ (par contre, c'est "pris" et non pas "prends" au présent, étourdie - enfin, on est tous étourdis quant il s'agit de se relire...)
- Le dialogue me gêne toujours...
Par exemple, je mettrais : "Pourquoi est-ce qu'il faut qu'une de mes filles me fasse toujours tourner en bourrique ? Et pourquoi faut-il tu ressembles autant à ton père, Ambre ? se demanda-t-elle." (Car le se dit-elle à elle-même, il faut oublier, ça ne se dit pas, c'est extrêmement maladroit)
- "Je sens qu’à chaque fois qu’elle pose ses yeux sur moi, cela la blesse. Moi aussi je ressens cette douleur à chaque fois que je la vois, mais pas pour les mêmes raisons." Je mettrais un "le" avant sens pour améliorer la fluidité de la phrase et je passerais le "moi aussi" après le "je ressens" pour la même raison.
- "- Vous êtes prêtes ? Demanda ma mère." -> nous demanda ma mère ?
- Je changerais "déclarai-je plutôt d’une voix enjouée" en "déclarai-je d'une voix plutôt enjouée" ou en "déclarai-je, plutôt enjouée" car si tu parles de la voix, c'est obligatoirement elle qui portera la qualification de plutôt, et non pas le "déclarai-je".

Je suis désolée de ne pas être allée plus loin, mais c’est vraiment long et j’ai des tas de trucs à faire en ce moment… (Pas encore les vacs pour moi et pendant ces dernières se sera révisions de tout façon) En tous cas, j’espère que mes explications vont te servir parce que j’essaie d’expliquer pourquoi je change telle ou telle chose pour que ce soit constructif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Dim 12 Avr - 19:14

merci bcp pour tes corrections ça m'aide et ce n'est pas grave si tu n'as pas pu lire davantage je comprends ne t'inquiète pas. c'est déja bien que tu fasses ça pour moi, merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Ven 17 Avr - 17:31

Et ba moi je di ke c'es super =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Mar 5 Mai - 16:32

je viens de remettre mon prologue et mes 5 1er chapitre tels que je les ai en ce moment ds mon dossier. ce sera plus clair comme tout est a la suite, donc si vous voulez revoir, il faut retourner à la 1ere page pour avoir tout dans l'intégralité et plus au complet, comme ça c'est plus clair que si je vous montre uniquement mes modifications, vous n'allez pas comprendre grand chose. voila...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Sam 9 Mai - 13:58

Désolé qe je ne t'aide pas autant que les autre =$
Met moi je voi pa bocou de chose a modifier, c'es surtou lortographe ke je voi.
( je ne voi a mes fautes, mais celle de autre ^^ )
Moi je donne plus mon avis que des modif.
et tu le conai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Sam 9 Mai - 14:00

ouais je sais merci bcp
ça fait toujours plaisir quand quelqu'un s'intéresse a son histoire et trouve qu'elle est bien, meme s'il y a des choses à revoir évidemment ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Mar 12 Mai - 1:31

Comme promis, me voilà ! :cheers: C’est avec plaisir que je te donne mon avis qui, comme tu peux t’y attendre est très critique (dans le bon sens du terme). Mais j’arrête de faire de telles promesses car j’ai du mal à les tenir vu que déjà beaucoup de boulot avec « mes » auteurs.
Je trouve que ton texte amorce l’intérêt du lecteur mais est un peu embrouillé car jalonné de petites incohérences. L’écriture mériterait d’être retravaillée avec soin pour mieux servir l’histoire.
Je rejoins les remarques de LothFleur qui t’aideront à reprendre le début, partie importante du texte, pour que le lecteur rentre bien dans l’histoire et ait envie de lire la suite. Je parlerai davantage de cohérence et d’éléments de crédibilité.
Je te mets mes annotations relevées au fur et à mesure, un peu en vrac et sans trop entrer dans le détail (j’y ai déjà passé mon samedi après-midi…). Je ne fais aucune correction orthographique, il reste pas mal de fautes, mais tu as généralement fait attention à cet aspect (et c’est très bien !).

Sur l’ensemble du texte, il y a de gros problèmes dans l’utilisation des temps, le prologue en est un exemple : Ambre commence en disant qu’elle déteste tout (au présent), puis parle d’une première vie « d’ignorance » jusqu’à ses 14 ans, suivi d’un an de souffrance et d’une nouvelle vie à partir de 15 ans « accueillie à bras ouverts », cette nouvelle vie, c’est le présent, donc en désaccord avec la première ligne… Puis, dans le premier chapitre, elle se place à nouveau au présent (« ma vie est dénuée de sens depuis ce jour »). Du coup, on perd un peu pied dès le départ. Tu devrais clarifier une fois pour toutes le temps où l’héroïne s’exprime et tout revisiter ensuite : le présent convient si l’héroïne écrit au jour le jour, à la manière d’un journal (elle peut commencer dans ce moment difficile pour elle, c’est crédible), mais si l’histoire est écrite a posteriori, ce qui semble être le cas, toute la narration doit se faire au passé en utilisant les temps du passé adaptés à chaque situation.

Dans le chapitre premier :
- « Auparavant, je n’en ressentais pas ce manque » : il ne manquait pas auparavant puisqu’il était là…
- relation « atypique » avec la mère : l’opposition mère/fille à l’adolescence n’a rien d’atypique, c’est plutôt le contraire.

Incohérence autour du déménagement :
chap. I : « Après sa mort, ma mère, Rachel, ma sœur, Enola, et moi fûmes obligées de déménager. » à cause des « souvenirs douloureux » (formule vague employée un peu trop souvent par la suite) évoqués par la mère. On s’aperçoit ensuite que ce déménagement était prévu depuis longtemps car il s’agit d’une maison qu’ils ont fait construire.
Ambre dit « C’était le grand jour, le départ. Je laissais tout derrière moi (…) », elle prend « quelques affaires » alors que c’est le jour du déménagement (2e article : « Nous arrivâmes (…) afin d’y déposer tous nos meubles. » Elle dit ensuite que le déménagement prend une semaine. En général, on prépare les cartons pendant plusieurs semaines, au dernier moment, on démonte les derniers meubles et on empaquette les derniers affaires, et on embarque le tout le jour J, en plusieurs voyages si nécessaire.

Dans le premier paragraphe du chap. I, le passage « elle n’a peut-être pas tort après tout. » pourrait être avantageusement remplacé par : « Pour une fois, je partage son avis. », qui introduit la mésentente mère/fille, et je remplacerais « Ce n’est pas la peine d’y rester (…) pas que des bons. » par, à la suite de la phrase précédente : « , pour rester proches des bons souvenirs sans être écrasées par ceux qu’on voudrait oublier. »
Plus bas, les yeux qui « virent » ne sont pas d’un effet très heureux, préférer « devenir ».
Les descriptions physiques sont un peu fastidieuses, elles mériteraient d’être reformulées en liant davantage les phrases.
Supprimer « et par là même », « et » suffit.
Une heure et demi de route pour faire 60 km, cela me semble beaucoup.
Maison décrite comme « petite et simple » ici, « grande » plus loin (par Jade).
Beaucoup de verbes ternes, peu expressifs : faire, aller, dire, voir… qui de plus sont souvent répétés.
Grosse répétition : « On aura un endroit qui nous sera réservé. La bibliothèque et un endroit réservé pour peindre (…) » Proposition : mettre un deux-points entre les deux phrases, supprimer la majuscule et remplacer « un endroit réservé » par « une pièce spécialement destinée à la peinture », ou « dont un coin sera consacré à la peinture » si on ne veut pas trop agrandir la maison (mais attention à la cohérence ensuite).
Remplacer « (…) peut-être qu’elle ne voulait rien dire ». par « sans doute ne signifiait-elle rien de particulier » ou « de spécial ».
« Ce ne fut qu’au bout de la troisième fois que je me réveillais » : elle ne peut pas savoir le nombre de fois puisqu’elle n’était pas réveillée.

Tu dis que le premier jour de cours est le 3 septembre « un jour maudit dans ma vie », ça tombe bien un mercredi, pas de problème, mais tu dis un peu plus tôt « nous étions le 1er septembre » tandis qu’elle se prépare pour son premier jour de cours.
Le passage où elle parle avec sa sœur dans le bus est situé avant le passage où elle s’habille et dis : « je n’avais parlé à personne ce jour-là, pas même à ma propre sœur ».
« (…) j’avais l’impression de le voir, partout autour de moi » : préférer « je sentais sa présence à mes côtés », ou « chaque personne croisée avait son visage », selon ce que tu veux dire.
Remplace « Mes mains étaient de part et d’autre (…) releva la sienne et serra ma main » par « prit ma main et la serra », tout simplement.
Ambre dit « qu’elle ne voulait pas être toute seule ce soir-là » alors qu’elle a répété à plusieurs reprises qu’elle voulait rester seule.
« (…) on pense tous à la même chose, ce n’est pas forcément très gratifiant. » : Je ne sais pas ce que t’évoque l’ambre ; c’est vrai que l’ambre gris provient des concrétions intestinales des cachalots mais il s’agit d’une matière précieuse pour la fabrication des parfums. Par ailleurs, l’ambre, c’est aussi la résine fossilisée utilisée en joaillerie. On peut trouver ça gratifiant, de porter le nom d’une matière précieuse (dans l’un et l’autre cas).
Sa sœur entre par la fenêtre de sa chambre (qui est au premier étage).
Remplacer « Heureusement pour moi je l’ai déjà lu il y a deux ans de cela, simplement plus par curiosité que par nécessité. », par « Je l’avais déjà lu, deux ans auparavant, par simple curiosité. » Attention, tu repasses au présent peu après ! (mais ce genre de problème revient fréquemment tout au long du texte).

Chap. III : Dynamiser le style lors de la rencontre : Soudain, j’entendis un bruit derrière moi. Je me retournai alors mais ne vis personne, jusqu’à ce que je l’aperçoive lui, surgissant de nulle part. Je sursautai. Un instant auparavant, le couloir était désert, je croyais être seule, alors qu’il devait être là à m’épier. (…) car il avait dû (…)
1,75 cm, ce n’est pas très grand et impressionnant pour un garçon en terminale.
Supprimer la phrase « Prise au dépourvue (…) le temps de réfléchir » (elle n’apporte rien et on n’a pas vraiment besoin de réfléchir pour dire son prénom à quelqu’un qui se présente).
Les détails sur l’heure de lever du soleil (qui change chaque jour) sont un peu superflus (« Il y faisait sombre, car le soleil n’était pas encore levé » suffirait je pense). Le proviseur n’a pas allumé le plafonnier ? C’est peut-être cela qui est insolite !
Supprimer « comme elle était nouvelle ».
La phrase « Jusqu'à ce que je pris conscience (…) et non pour ma sœur » est bancale. Par ailleurs, ce n’est pas vrai : elle l’engueule tous les matins ! et elle est au courant de sa convocation chez le proviseur.

On a du mal à s’y retrouver entre les souvenirs d’Ambre à l’ancien lycée et ceux au nouveau. À moins que la scène sur le toit se déroule dans le nouveau lycée, d’où l’allusion au proviseur (mais non, puisque tu dis que « ça faisait un mois qu’il été mort »). Il faut que tu te mettes dans la peau du lecteur qui ne connaît absolument pas ton histoire, et que tu fasses attention aux temps des conjugaisons.

Chap. IV : Retravailler la manière dont tu rends l’ambivalence des sentiments d’Ambre pour sa sœur.
La taille de Jade, 1 m 60, ce n’est si petit.
Lier les deux phrases « Des choses étranges s’y sont produites, elle serait hantée par son ancien propriétaire ». La phrase « Il affirme cela de telle manière (…) » est à reprendre.
Attention à la confusion entre les homonymes dénier (refuser d’accepter une faute comme sienne ou d’accorder un droit) et daigner (consentir à faire quelque chose en donnant l’impression de faire une faveur), relevée deux fois dans le texte (la seconde fois, à l’hôpital, peut être supprimée).

Chap.V : Rajouter « pour aller au lycée » après « pris mon petit déjeuner ».
Plus loin, dans le dialogue avec Anaëlle, cette dernière dit « certes, ils ne se ressemblent pas autant que ta sœur et toi », alors que les deux jumelles sont assez différentes puisque l’une a des cheveux ondulés, l’autre les cheveux raides d’une autre teinte, et leur couleur d’yeux également ne sont pas les mêmes, il me semble. Dans les deux cas, Ambre/Enola et Rafaël/Joaquin, ce sont de « faux jumeaux », car les jumeaux issus d’un même ovule fécondé (les « vrais jumeaux ») ont exactement les mêmes caractéristiques physiques : frisure et couleur de cheveux, couleur d’yeux… les variations sont très ténues pour qui les connaît peu et tiennent surtout aux expressions du visage ou à l’« allure », l’attitude. Les « faux jumeaux » ne se ressemblent pas plus qu’entre frères et sœurs classiques hormis qu’ils ont le même âge.

Dans le paragraphe « Les portes du lycée s’ouvrirent (…) »
Qu’appelles-tu le cours d’Art ? Qu’est-ce qui est enseigné dans cette classe ? C’est étonnant qu’Ambre se sente fautive de dessiner s’il y est question de dessin. Contradiction aussi dans le fait que l’Art fasse partie de ses cours préférés et qu’elle n’écoute pas la prof alors qu’elle se réjouit de l’intérêt de cette dernière. Et ça m’étonnerait que la prof réponde « je ne suis pas capable de faire aussi bien que vous » si elle veut l’intégrer dans sa classe spéciale.
Un portrait représente une personne et non un objet (pas de quelque chose, ni d’un objet, et d’une personne c’est sous-entendu ; supprimer aussi le « que sais-je ? »). Plus loin, supprimer le « si je puis m’exprimer ainsi », c’est une association ou pas. L’éventualité d’un refus de la part de la mère me paraît peu crédible.

Retravailler la scène de la « bagarre avec la sœur », aller plus loin que « je me pris un poing dans la figure… elle me frappait…après avoir reçu quelques coups… ce fut à mon tour de la frapper. mes coups partaient… je la frappais de plus en plus. » Essaye de « voir » la scène pour mieux la décrire visuellement, tu peux parler d’énergie, de douleur, de rage… en plus de la colère. Parce que pour aller à l’hôpital, il faut plus que quelques coups échangés rapidement par deux jeunes filles de 15 ans (pour avoir des côtes cassées et une hémorragie interne rien ne vaut des coups de pied dans le ventre, et pour un traumatisme crânien et une amnésie un bon coup sur la tête avec un objet très dur, sinon c’est difficilement crédible).
Rajouter « du nom » à « Tu te souviens de Rafael mais pas XXX de ta sœur ? »

D’une manière générale, je trouve que tu as un peu tendance à tourner autour du pot. Il faudrait que tu reprennes systématiquement tes premiers jets afin de les rendre plus concis, plus précis, plus « signifiants ».
C’est normal que la toute première écriture demande du travail ensuite, c’est ce qui te permettra, outre une meilleure adhésion du lecteur par l’amélioration de la « crédibilité », de travailler ton style. Cela ne t’empêche pas d’avancer en parallèle sur la suite de l’histoire, de travailler des passages futurs ou le scénario d’ensemble, afin de ne pas perdre le fil de tes idées sur l’histoire.

Salut !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Mar 12 Mai - 10:48

merci beaucoup pour toutes ces remarques et oui, j'ai pas mal de problèmes avec les temps ms je revois tout ça et modifie au fur et à mesure
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Mar 12 Mai - 19:12

Souvent c'est à la premiere écriture que l'on a du mal aec les temps, on met du présent ou lieu du temp du passer, ce qui peut etre bien maais seulement quand c'est un commentaire valable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Mar 12 Mai - 20:23

Oui, c'est normal qu'à la première écriture on s'embrouille un peu dans les temps (et même sur d'autres points), c'est pour ça qu'il est important de se relire attentivement après avoir laissé "pauser" un peu le texte, histoire de prendre un peu de recul et d'adopter le point de vue plus extérieur du lecteur qui découvre le texte. On voit en général beaucoup de choses à ce moment-là. De toute façon, le texte devra généralement être relu et travaillé à plusieurs reprises pour donner le meilleur de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Ven 15 Mai - 0:51

oui c'est évident, mais en plus ça ne fait meme pas un an que je travaille dessus donc je suis parfaitement consciente que ça prend du temps et que je ne peux pas faire quelque chose de tres bien et qui soit publiable, à moins d'etre vraiment un génie ce que je ne suis pas donc j'ai besoin de le retravailler et je demande à des amies de le lire pour me dire ce qu'elles en pense (aussi bien du fond que de la forme). Evidemment meme si c'est bien écrit mais que l'histoire n'enchante personne, ça ne sert pas à grand chose. En tout cas, merci d'avoir regardé mon texte, ça m'a beaucoup aidé pour voir mes points faibles, meme si j'en connaissais déja certain et revoir les problèmes de cohérences. merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Ven 15 Mai - 1:34

De rien, de rien !
(Mucho gusto, comme on dit au Costa Rica)

Ta démarche d'amélioration de ton texte fait plaisir à voir, c'est là une vrai pratique d'écrivain !

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Ven 15 Mai - 20:30

j'étais tout à fait consciente que mon texte aurait besoin de modifications et ce qui m'intéressait, c'était l'avis des autres pour pouvoir changer ce qui n'allait pas et j'essaye de faire en conséquence. A la base, je ne me pensais pas capable d'écrire une histoire, roman parce que j'étais consciente des problèmes que j'allais avoir mais bon j'ai eu du soutien derrière qui m'a donné envie de le faire malgré ça (merci Marie !! ) et que de toute manière, la relecture sert bien à quelque chose ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   Jeu 4 Juin - 13:52

je retire les chapitres, en plus ils ne sont plus à jour...


Dernière édition par accrocdeslivres le Jeu 16 Juil - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ecrit par accrocdeslivres   

Revenir en haut Aller en bas
 

ecrit par accrocdeslivres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Club de Lecture :: Divertissement :: Votre art :: Vos écrits-